Les Rois Malts

Qu’est-ce qu’une bière triple ?

Qu'est-ce qu'une bière triple ?

Triple fermentation vs triple d’abbaye

Le terme bière triple peut avoir deux définitions distinctes. Les bières de triple fermentation et les bières triples d’abbaye n’ont rien à voir. Le terme triple est parfois utilisé à mauvais escient, autant par les consommateurs que par les producteurs ou bien les vendeurs !

Dans les deux cas, il s’agit généralement de bières de qualité, ayant nécessité une attention particulière et disposants d’arômes et de saveurs complexes.

Ces deux appellations historiques ont chacune des caractéristiques qui leur sont propres et Les Rois Malts sont là pour vous aider à y voir plus clair.

Bières de triple fermentation 

Une bière de triple fermentation est une bière qui, comme son nom l’indique, a subi 3 fermentations différentes :

Une fermentation primaire (à une température élevée)

Une fermentation secondaire (plus courte et à une température plus basse)

Une refermentation en bouteille (avec parfois un ajout de sucre et de levure)

Cette triple fermentation signifie en règle générale que le brasseur a laissé suffisamment vieillir la bière et qu’elle dispose donc de caractéristiques gustatives plus complexes.

Sélection de bières de triple fermentation : 

Bush triple ambrée
Bush triple ambrée

Depuis 1933, la recette de la Bush triple ambrée reste inchangée et ses qualités gustatives ne cessent de surprendre les amateurs de bière. Elle propose de puissant arômes de caramel et de fruits confits et une bouche caractérisée par le malt.

Triple Karmeliet
Triple Karmeliet

La Triple Karmeliet est l'une des grande classique belge ! La brasserie précise que sa recette serait la même depuis 1679... Elle dévoile des arômes fruités d'agrumes et une pointe de vanille. En bouche, on perçoit des notes de céréales et de houblon.

Bières triples d’abbaye

Les triples d’abbaye sont aussi appelées triple grain ou bien triple maltage. A l’origine, les abbayes belges ont commencé à produire une bière plus forte et plus travaillée qu’une simple blonde, tout en conservant le même aspect. Pour cela, ils jouaient sur l’ajout de matières premières (sucre et malts de qualité), en plus grande quantité, afin d’obtenir une bière plus complexe et plus alcoolisée. Ces bières étaient appelées dubbel (doubles).

Ils ont par la suite créé les bières tripel (triples), qui ont profité d’un ajout de matières premières encore plus conséquent que les bières doubles. Celles-ci titrent généralement entre 7 et 10% d’alcool.

Aujourd’hui, ces termes ont perduré et on trouve même des quadruples d’abbaye.

Sélection de bières triples d’abbaye :

Westmalle triple
Westmalle triple

La Westmalle triple est une bière trappiste belge. Sa complexité gustative en fait une bière exceptionnelle. Son nez est caractérisé par des notes de houblon et de levure et en bouche on perçoit un caractère soyeux et et velouté. La Westmalle triple est aussi appelée "la mère de toutes les triples".

La trappe triple
La trappe triple

La trappe triple est une autre bière trappiste de grande qualité. Elle dégage des saveurs de pêche et d'abricot, le tout associé à des notes de fleurs. En bouche elle propose un caractère et un goût très riche, agrémenté de notes de sucre candi et de malt.

Val dieu triple
Val dieu triple

L'origine de la Val Dieu remonte en 1216. Elle était à cette époque brassée par des moine cisterciens de l'Abbaye de Val-Dieu. Au nez, elle présente des arômes de levure, de caramel, de malt et de fruits. En bouche, ce sont des saveurs d'épices, de fruits, de caramel et de houblon qu'elle laisse transparaître.

Vous êtes maintenant incollable sur les bières triples ! Et si l’envie vous prend, sachez qu’aux Rois Malts nous proposons de nombreuses bières triples… d’Abbaye et de triple fermentation ! 😉

Vous aimez cet article ? Partagez-le !